Aide et contacts
Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au samedi de 8h à 21h

En live du lundi au samedi de 8h à 21h

Réponse sous 24h ouvrées


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


La petite histoire de l’électricité française

Adeline Martinez

Véritable révolution de nos usages quotidiens, la production d’électricité en France n’a pas toujours été aussi simple. Son histoire intéressante et riche d’événements a suivi les grandes tendances politiques des deux derniers siècles. Pour mieux comprendre les enjeux énergétiques du pays, retracez-en l’histoire de l’électricité et découvrez d’où provient l’énergie qui alimente quotidiennement vos lampes et vos appareils ménagers.

 

 

Les prémices de la consommation énergétique de 1870 à 1970

À partir de 1870, la France voit arriver une véritable filière énergétique dans le sillage de la révolution industrielle qui a déjà débuté en Angleterre. La machine à vapeur, principale source d’énergie en France, donne naissance à une production massive et aux débuts de la consommation électrique. Mais les circuits de production de l’époque sont tous privés et aucun réseau ne pilote la diffusion au niveau du pays.  Les consommateurs privilégiés sont ceux qui se trouvent non loin des lieux de transformation de l’énergie. L'absence totale de régulation du marché donne également lieu à l’émergence non contrôlée d’une révolution énergétique.

 

Dès les années 1920, l’électrification à grande échelle voit le jour avec la naissance de l’éclairage public et des premiers appareils ménagers. La volonté politique appuie alors de grands investissements publics, notamment dans le secteur des barrages hydrauliques. La consommation d’énergie en France se démocratise donc au fur et à mesure, bien qu’elle reste encore différente en fonction des endroits où l’on se trouve et du maillage du réseau associé.

 

Entre la fin de la Seconde Guerre mondiale et les années 1970, on assiste à l’apparition du fournisseur EDF en 1946, puis à une sensible augmentation de la taille des centrales électriques. C’est également le début de l’interconnexion du réseau. Le monopole verticalement intégré de l’État permet ainsi de pallier d’éventuels abus de position dominante du secteur privé.

 

 

La période de crise mondiale des années 1970

Les années 1970 correspondent au premier grand choc pétrolier qu’a connu la planète : la production mondiale de pétrole subit un réel coup d’arrêt. Face à cette situation, la France fait le choix de l’indépendance énergétique, par la mise en place d’une filière basée sur l’énergie nucléaire.

 

À la même époque, le Danemark se faisait, pour sa part, précurseur d’un mode de consommation alternatif en optant pour l’énergie éolienne : ce sera le premier réel cas de comparaison entre énergie fossile et énergie renouvelable.

 

Aux Etats-Unis, les monopoles sont de plus en plus difficiles à conserver. La loi Purpa de 1978 en Californie influence, par exemple, l’émergence de producteurs indépendants et la diminution de la taille des centrales électriques.

 

 

Le tournant majeur des décennies 1980 et 1990

Au cours des années 1980, plusieurs facteurs amènent des évolutions importantes dans l’histoire française de l’électricité. La libéralisation du marché de la production d’électricité dans le monde a d’abord conduit au développement de nouvelles technologies, telles que les CCGT (turbine à gaz en cycle combiné). Cela a entraîné une diminution des rendements d’échelle, limitant ainsi l’efficacité de l’investissement public dans les grandes centrales électriques.

 

Une période d’intenses réformes s’est alors ouverte à partir de 1996 avec une première directive européenne relative à la création du marché interne de l’électricité et du gaz. Ce texte a ainsi posé les bases de la dérégulation à venir, à savoir une limitation de l’intervention de l’État pour privilégier le libre-échange et redynamiser l’économie à ce niveau.

 

Dans le même temps, la consommation énergétique mondiale par secteur augmente significativement. L’essor industriel, le développement des services et le taux d’équipement des ménages conduisent à des records jamais atteints concernant les chiffres de la consommation électrique par foyer. Vers le milieu des années 1990, les pays développés se trouvent donc face à l’obligation d’adopter un mode de production nécessairement plus proche des habitudes de consommation, rendues possibles par les avancées technologiques.

 

 

L’ouverture des marchés au XXIe siècle

Au début des années 2000, le garant énergétique du pays qu’était jusqu’alors EDF, a dû progressivement mettre fin à son monopole. Tous les segments de la production et de la commercialisation de l’énergie se sont ainsi ouverts à la concurrence pour passer d’une production centralisée à une production au plus près des lieux de consommation. Le monopole naturel persiste encore néanmoins sur le transport et la distribution de l’électricité, en raison du souhait de l’État de garder le contrôle sur l’équilibrage permanent du réseau électrique.

 

Le fil de l’histoire a néanmoins rendu possible une proximité, à ce jour, dans la production d’électricité en France. De la même manière, tout consommateur peut dorénavant, s’il le souhaite, rechercher un fournisseur d’électricité moins cher parmi plusieurs prestataires agréés, tel que Direct Énergie.

 

 

Voir aussi

Tout savoir sur l’étiquette énergie - Direct Energie

Tout savoir sur l’étiquette énergie

Lire l'article
La production mondiale d’énergie renouvelable passée au crible - Direct Energie

La production mondiale d’énergie renouvelable passée au crible

Lire l'article

Le biométhane, une énergie d'avenir

Lire l'article
Rappel gratuit et immédiat
Merci de choisir une valeur
Le numéro n'est pas valide

Déja client ?
J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Champ facultatif

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus