Société - 05-01-18

Augmentation du prix du gaz au 1er janvier 2018 : décryptage !

Tous les médias parlent de l'augmentation du prix du gaz en ce début d’année, qui s’élève à 6,9% en moyenne. Si le prix du gaz est en constante évolution, cette augmentation est en effet particulièrement élevée comparée à la faible augmentation des derniers mois. Direct Energie vous aide à identifier les causes de ce phénomène, et vous éclaire sur le nouveau prix du gaz.    

D’où vient cette augmentation du prix du gaz ?

Cette hausse est due à deux phénomènes : la hausse du Tarif Réglementé de Vente (TRV) du gaz naturel hors-taxes d’une part, et la hausse de la TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel) d’autre part. 


 

Premier facteur : l’évolution mensuelle du prix du gaz naturel hors-taxes

C’est une augmentation « classique » puisque les prix du TRV gaz évoluent en France tous les mois : parfois à la baisse, parfois à la hausse. Ces tarifs sont fixés par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Leur calcul prend en compte les coûts d’approvisionnement, les coûts de transport et de distribution. Ils varient selon le cours des produits pétroliers, des monnaies, et le cours du gaz naturel et de l'électricité sur les marchés. 


La hausse du tarif du gaz hors taxes est différente selon les « classes de consommation » des usagers. Pour schématiser : pour les ménages qui cuisinent au gaz, l’augmentation est de 0,7% ; pour ceux qui utilisent le gaz pour chauffer leur eau, de 1,4% ; et pour les ménages qui se chauffent au gaz, de 2,4%. On parle bien d’une augmentation moyenne des tarifs hors-taxes, de 2,3%. 


Cette augmentation s’applique sur les Tarifs Réglementés – proposés par Engie, le fournisseur historique – et se répercute sur toutes les offres dites indexées (c’est-à-dire garantissant une remise par rapport au Tarif Réglementé) : les prix évoluent donc pour les clients des offres Classique ou Online de Direct Energie, mais pas leur taux de réduction ! 


Deuxième facteur : l’augmentation de la TICGN

L’augmentation particulièrement importante que subit le prix du gaz ce mois-ci découle essentiellement d’une hausse inhabituelle d’une taxe, qui concerne l’ensemble des consommateurs de gaz naturel, quels que soient leur offre et leur fournisseur. 


La TICGN (Taxe Intérieure de Consommation sur le Gaz Naturel) est une taxe fixée par l’Etat, collectée par les fournisseurs sur la facture de gaz naturel, et appliquée aux particuliers depuis 2014. 


Entre 2017 et 2018, cette taxe passe de 5,88€ par MWh à 8,45€ par MWh de gaz consommé. Ce sont donc 2,57€ de plus pour chaque MWh consommé, soit une hausse de 44%. Cette évolution est justifiée par la récente mise en place du chèque énergie et par la contribution climat énergie, qui devient une des composantes de la TICGN. 


Et conformément à ce que prévoit la loi de finances 2018, le montant de la TICGN devrait continuer d’augmenter jusqu’en 2022.

Concrètement, quel est l’impact sur le prix du gaz ?

Si l’on cumule ces deux évolutions tarifaires, on obtient donc une augmentation moyenne de  6,9%. Plus concrètement, un foyer de 3 personnes au Tarif Réglementé de Vente, consommant 3000 kWh de gaz par an, verra le prix de son MWh passer de 61,08 euros à 64,85 euros entre décembre 2017 et janvier 2018. 


Pour mieux comprendre, voici un exemple pour le même client, de l’impact qu’aura cette augmentation sur sa facture totale. 



 

Comment limiter cette hausse ?

Dans ce contexte d’augmentation du prix du gaz, il est d’autant plus intéressant de changer de fournisseur d’énergie. En privilégiant un fournisseur alternatif comme Direct Energie, vous pourrez bénéficier d’offres plus avantageuses avec un prix du gaz jusqu’à 10% moins cher que les tarifs réglementés. 

Voir aussi

Société  - 08-01-18

Quelles sont les particularités électriques de votre région ?

Lire l'article
Société  - 24-06-17

La baisse du prix du gaz

Lire l'article
Société  - 20-06-17

Diagnostic électricité et gaz : obligatoire dès juillet 2017

Lire l'article

Rappel gratuit et immédiat

Rappel gratuit et immédiat
Merci de choisir une valeur
Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?
J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus