Aide et contacts
Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au samedi de 8h à 21h

En live du lundi au vendredi de 8h à 20h et le samedi de 9h à 17h

Réponse sous 24h ouvrées


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Logement - 22-01-18

L’isolation thermique par l’extérieur et l’intérieur

L’isolation thermique d’un logement est primordiale. Cela permet non seulement d’améliorer le confort intérieur de l’habitation, mais aussi de faire des économies d’énergie tout en limitant les déperditions de chaleur. Il existe deux types d’isolation, par l’extérieur (ITE) et par l’intérieur. Si l’isolation intérieure est la plus répandue, découvrez pourquoi isoler un logement par l’extérieur va rendre l’isolation intérieure plus efficace.

Sommaire :

  1. Pourquoi isoler un logement par l’extérieur ?
  2. Comment améliorer l’isolation intérieure ?
  3. Les différentes techniques d’isolation par l’extérieur
  4. Le bilan énergétique pour faire le point sur son isolation

Pourquoi isoler un logement par l’extérieur ?

Le confort thermique, l’un des principaux enjeux

L’isolation d’une maison ou d’un appartement permet de conserver la chaleur l’hiver et la fraîcheur l’été. Ce confort thermique est rendu possible grâce à l’isolation des murs, des plafonds, des toits, des fenêtres, mais aussi des sols.

Lorsque l’isolation est absente, vieillissante ou inadaptée, le confort thermique est fortement altéré. Ce qui se traduit par un logement froid l’hiver et chaud l’été, mais aussi par de grosses dépenses énergétiques.

En effet, cet inconfort thermique pousse à augmenter la capacité du chauffage, ce qui a un impact sur les factures d’énergie.

Limiter les déperditions énergétiques

Les déperdition énergétiques sont causées par une mauvaise isolation, qui peut être insuffisante ou vieillissante. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie (ADEME), il est estimé que les murs occasionnent 20 % des pertes de chaleur dans une habitation. Une part de 30 % revient aux toits, vers lesquels la chaleur se diffuse et se perd lorsqu’un logement est mal isolé. Ces déperditions énergétiques entraînent une augmentation des gaz à effet de serre, qui contribuent au réchauffement climatique.

Rendre la maison moins énergivore

Une maison moins énergivore est une maison plus économe et plus respectueuse de la planète. Que le chauffage fonctionne au gaz ou à l’électricité, la production de l’énergie a un impact sur l’environnement. En minimisant l’utilisation des radiateurs, grâce à une bonne isolation, vous réduisez vos besoins énergétiques.

Gagner de l’espace dans la maison

L’isolation thermique par l’extérieur permet de ne pas empiéter sur la surface habitable nette du logement. En effet, en appliquant les matériaux isolants sur les murs extérieurs, la surface intérieure n’est pas diminuée.

Ce type d’isolation est particulièrement appréciable lorsque la surface intérieure n’est pas élevée. De plus, il n’entraîne aucune modification des cloisons déjà construites.

Limiter les gros travaux

Dans le cas d’une rénovation, l’isolation par l’extérieur permet de ne pas entreprendre de gros chantiers intérieurs. Cela vous permet même de continuer à habiter le logement pendant les travaux.

De plus, dans le cadre d’une rénovation, l’isolation thermique par l’extérieur facilite la modernisation de la façade, afin de redonner du cachet à un logement. Si refaire une façade peut être contraignant, grâce à des travaux d’isolation par l’extérieur, vous pouvez combiner les deux et opter pour un nouvel aspect de votre façade.

Notez que cela n’est possible que dans le cas où les habitations ne font pas l’objet d’une classification au titre des monuments historiques. De même, les règles d’urbanisme de la commune s’appliquent pour tous les travaux de rénovation des façades. Veillez à ce que les matériaux utilisés pour isoler les murs extérieurs respectent les contraintes d’urbanisme, en termes d’esthétisme notamment. 

Pourquoi améliorer l’isolation intérieure ?

Réaliser des économies

L’isolation par l’intérieur et par l’extérieur n’a pas qu’un enjeu écologique, cela a également un intérêt économique. En effet, grâce à une bonne isolation, il est possible de faire baisser considérablement la facture d’électricité ou de gaz

Améliorer le confort thermique

Une bonne isolation permet de maintenir une température intérieure constante. En évitant les déperditions thermiques, qui poussent à augmenter la puissance des radiateurs, on consomme moins d’énergie. 

Cela rend non seulement l’habitation plus agréable et plus confortable, mais ça contribue aussi à limiter les dépenses inutiles de chauffage.

Éliminer tous les ponts thermiques

Dans un logement isolé par l’intérieur, les ponts thermiques peuvent être nombreux. On les retrouve essentiellement au niveau des fermetures (fenêtres, portes…), des balcons ou encore du toit.

L’isolation par l’extérieur va venir calfeutrer tous les ponts thermiques, en apportant un confort thermique optimal. Ceci est complémentaire à une isolation intérieure, qu’elle soit neuve ou vieillissante.

Rendre l’isolation intérieure plus efficace

Une double isolation, par l’intérieur et par l’extérieur, apporte une meilleure protection thermique au logement. Grâce à l’ITE, l’isolation intérieure devient plus efficace, cela en partie grâce à la diminution des ponts thermiques.

Associé à un système de ventilation efficace et adapté, comme une VMC double flux, le logement est plus sain, protégé contre l’humidité et isolé des écarts de températures extérieures.  

Les différentes techniques d’isolation par l’extérieur

Comment est réalisée l’isolation par l’extérieur ?

L’isolation thermique par l’extérieur (ITE) consiste à poser un isolant sur toute la surface des murs extérieurs. Les matériaux sont disposés sur les murs et sont ensuite recouverts pour protéger l’isolant. Ils permettent d’appliquer les finitions esthétiques.

Il existe deux techniques d’isolation par l’extérieur : l’ITE sous bardage et l’ITE sous enduit. Notez que ces deux systèmes d’ITE peuvent entrer dans le cadre de la règlementation RT 2012. Ils répondent donc aux normes relatives aux maisons de basse consommation. 

L’isolation sous bardage

L’ITE sous bardage consiste tout d’abord à fixer une ossature bois, à l’aide d’équerres en métal, sur l’ensemble des murs. L’isolant est ensuite disposé entre chaque montant de bois. Seule de la laine de verre, 32 ou 35, peut être utilisée pour l’isolation thermique extérieure sous bardage. Ensuite, le professionnel va déposer un film anti-pluie qui va apporter une protection supplémentaire à l’isolant.  

La pose du bardage permet enfin d’habiller les isolants et de les protéger. Plusieurs matériaux sont disponibles :

  • Bois
  • PVC
  • Ardoise
  • Fibres-ciment
  • Pierre

Ce large choix de bardage final offre la possibilité de s’adapter aux règles d’urbanisme en vigueur dans la commune où sont réalisés les travaux. Par exemple, pour isoler une maison en pierre par l’extérieur, le bardage pierre sera idéal pour ne pas dénaturer la bâtisse.

L’isolation sous enduit

L’ITE sous enduit est une autre technique d’isolation qui permet de poser l’isolant directement sur le mur.

Il existe deux façons de poser cet isolant :

  • La pose collée
  • La pose calée-chevillée

L’isolation sous enduit avec pose collée

L’isolant utilisé pour la technique collée peut être :

  • De la fibre de bois
  • Du polystyrène expansé (PSE) blanc ou graphité gris

La pose collée de l’isolant consiste à placer un rail de départ puis à coller les isolants par plots. Ce collage par plot facilite la pose de l’isolant sur une surface irrégulière d’un mur. Le collage peut aussi se faire en plein (la colle est appliquée sur toute la surface) ou par boudins (de longs boudins de colle sont disposés).

Différentes couches de sous enduit sont ensuite appliquées pour protéger l’isolant des intempéries et le rendre étanche à l’air et à l’eau. Une trame pour enduit est ensuite disposée sur les différentes couches, afin d’appliquer l’enduit de finition.

L’isolation sous enduit avec pose calée-chevillée

Pour une pose calée-chevillée, l’isolant utilisé peut-être de toute nature (fibre de bois, PSE, laine de roche…).

L’isolation par l’extérieur avec pose calée-chevillée de l’isolant ressemble à la pose collée, mais dans ce cas-là, l’isolant est chevillé au mur. Cela signifie, qu’en plus de la colle, des chevilles sont placées pour maintenir l’isolant au mur. Différentes couches de sous enduit sont appliquées avant d’accueillir l’enduit de finition.

Quel type d’ITE privilégier ?

Les différentes techniques d’ITE permettent avant tout de s’adapter au logement. Âge de la bâtisse, revêtement extérieur des murs, qualité du parement d’origine… tout cela est pris en compte pour déterminer s’il vaut mieux privilégier l’ITE sous bardage ou l’ITE sous enduit.

L’isolation sous enduit par pose calée-chevillée s’adapte à tous types de murs, aussi bien dans le neuf que dans l’ancien. Cette technique permet d’isoler un mur brut, mais aussi une surface déjà enduite, qu’elle soit en bon ou mauvais état. Cependant, la pose calée-chevillée n’est pas conseillée dans le neuf. Dans ce cas-là, il vaut mieux privilégier une isolation sous enduit collé ou sous bardage.


Le bilan énergétique pour faire le point sur son isolation

Il n’est pas souvent évident de savoir si son logement est énergivore ou non. Grâce à notre bilan énergétique, vous allez pouvoir faire un point sur l’isolation de votre logement, mais aussi sur vos équipements de chauffage. Du toit aux murs, en passant par les fenêtres, notre bilan énergétique va vous permettre de savoir quels travaux d’amélioration il est possible d’envisager dans votre logement.

De plus, vous pourrez prendre connaissance de nos différentes offres d’électricité et de gaz grâce auxquelles vous pourrez réaliser des économies supplémentaires. En effet, grâce à notre électricité et à notre gaz de 2 à 10 % moins cher que les tarifs réglementés, vous allez pouvoir alléger encore plus vos factures.

Grâce à ce guide sur l’isolation thermique par l’extérieur, vous savez désormais pourquoi cette méthode est intéressante. Que votre logement soit neuf ou ancien, vous pouvez dès maintenant choisir de l’isoler par l’extérieur, pour améliorer votre confort thermique et réduire vos factures énergétiques.

Réaliser un bilan énergétique

Voir aussi

Direct Energie - Plaques de cuisson : gaz, induction ou vitrocéramique ?
Logement  - 19-01-18

Plaques de cuisson : gaz, induction ou vitrocéramique ?

Lire l'article
Direct Energie - L’isolation thermique des fenêtres : ce qu’il faut savoir
Logement  - 16-01-18

L’isolation thermique des fenêtres : ce qu’il faut savoir

Lire l'article
Direct Energie - Comment isoler sa toiture ?
Logement  - 16-01-18

Comment isoler sa toiture ?

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat
Merci de choisir une valeur
Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?
J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus