Aide et contacts
Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au samedi de 8h à 21h

En live du lundi au samedi de 8h à 21h

Réponse sous 24h ouvrées


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Tout savoir sur l’étiquette énergie

Adeline Martinez

Introduite en 1992, l’étiquette énergétique est de plus en plus familière pour de nombreux utilisateurs. Pas pour vous ? Il s’agit tout simplement de la fiche technique attribuant à chaque appareil électroménager une note en fonction de son efficacité énergétique. Cette indication est naturellement de plus en plus prise en compte pour connaître la future consommation électrique de ses équipements et il est donc important de savoir l’évaluer. 

 

 

Quelles informations contient l’étiquette ?

L’étiquette doit répondre à un format standard en se conformant aux normes strictes de la directive européenne 92/75/CEE, dont l’objet est d’imposer le classement d’un certain nombre d’appareils en fonction de leur consommation énergétique. Ce classement est compris entre les lettres A et G, A étant le résultat le plus économique.

 

Pour être valide, l’étiquette doit ainsi comprendre quatre éléments :

  • les références de l’équipement électroménager qui incluent le modèle de l’appareil ainsi que le nom de son fabricant ;
  • la classe énergie qui correspond à la note attribuée en fonction de la performance énergétique de l’appareil ;
  • plusieurs informations techniques qui renseignent sur la consommation, l’efficacité et la capacité de l’appareil ;
  • le degré de bruit qui traduit le nombre de décibels émis par l’appareil et qui permet de rassurer l’acheteur sur le confort d’utilisation au quotidien.

 

 

Comment la note est-elle attribuée ?

En fonction du type d’appareil concerné, la classe énergétique prendra en compte des paramètres différents.

 

Appliqué aux réfrigérateurs, l’indice n’est pas uniquement attribué sur la base de la consommation en kWh puisqu’il intègre également des paramètres comme le type même de l’appareil (combiné, congélateur armoire ou coffre, 1 ou 2 portes) et le volume de ses compartiments. Il est important de savoir que la consommation électrique du frigo est la plus énergivore dans un logement puisqu’il est branché en permanence. Veillez donc à prendre le temps de faire le bon choix pour ce type d’appareil, mais également à en réduire la consommation électrique par des gestes simples au quotidien.

 

Pour un lave-linge ou un sèche-linge, l’unité de mesure pour le calcul de la consommation électrique sera le kWh/kg de linge avec, pour le premier, un paramètre supplémentaire correspondant à la consommation d’eau pour un lavage standard à 60° en pleine charge.

 

En ce qui concerne les lave-vaisselle, la note doit se lire en kWh pour une capacité normale de chargement de l’appareil de douze couverts lavés et une moyenne de 280 cycles de lavage par an.

 

Quant aux fours, la référence correspond au rapport entre l’électricité consommée et le niveau de chaleur obtenu, soit en mode chaleur conventionnelle, soit en mode cuisson avec convection.

 

Les hottes de cuisine, enfin, sont classées selon le niveau d’électricité consommée, par rapport au degré d’efficacité d’évacuation de la vapeur et de filtration des graisses.

En dehors des gros et petits appareils ménagers, l’étiquette énergétique s’invite à d’autres endroits de la maison. 

 

 

L’étiquette énergétique pour les lampes

Même les lampes domestiques ont le droit à une étiquette. La mention de la classe énergie est donc obligatoire sur la base de la même échelle l’évaluation de A à G.

 

Pour être valide, l’étiquette d’une lampe doit comprendre quatre éléments :

  • la puissance électrique de la lampe en watt qui indique le niveau de consommation énergétique de la lampe ;
  • la note énergétique de A à G, en fonction de la consommation électrique de la lampe en fonctionnement ;
  • la puissance de rayonnement de la ou des ampoules de la lampe qui renseigne sur le degré d’éclairage et le confort d’utilisation ;
  • la durée de vie moyenne de la lampe exprimée en nombre d’heures de fonctionnement.

 

Grâce à l’ensemble de ces indications, il vous sera plus facile de choisir la bonne ampoule pour votre domicile.

Sachez, sur ce point, que les éclairages de type LED ne cessent aujourd’hui de proposer de meilleurs rendements. La différence entre une lampe à LED et une lampe à incandescence est en effet importante puisque la consommation résultant du fonctionnement de deux lampes de puissance équivalente sera nettement inférieure dans le cadre des LED. De plus, la durée de vie de ces dernières est plus élevée que celle d’ampoules classiques. Avec un prix à l’achat qui va également en diminuant, la LED s’impose de plus en plus comme une idée lumineuse de faire des économies !

 

 

Voir aussi

Connaitre le gaz de ville pour mieux l’utiliser - Direct Energie

Apprendre à connaitre le gaz de ville pour mieux l’utiliser

Lire l'article
Direct Energie - Ce qu’il faut savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Ce qu’il faut savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Lire l'article
Fonctionnement des panneaux photovoltaïques - Direct Energie

Tout savoir sur le fonctionnement de panneaux photovoltaïques

Lire l'article
Rappel gratuit et immédiat
Merci de choisir une valeur
Le numéro n'est pas valide

Déja client ?
J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Champ facultatif

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus