Aide et contacts
Rappel gratuit et immédiat
Prendre un
rendez-vous

Je ne suis pas encore client

Rappel immédiat et gratuit du lundi au samedi de 8h à 21h


Je suis déjà client

Contactez-nous par email, téléphone, sur les réseaux sociaux ou via notre application mobile


Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus
Merci ! Nous avons bien pris en compte votre demande
Afficher le formulaire

La blockchain : future révolution de l’énergie ?

Le mot de blockchain en France est de plus en plus employé dans de nombreux domaines d’application. Si cette technologie reste encore peu compréhensible par beaucoup, de nombreux spécialistes s’accordent sur le potentiel certain qu’elle présente, notamment dans le domaine de l’énergie, et plus précisément la production d’énergie solaire. Alors, est-ce que la blockchain en France pourrait révolutionner nos usages de l’énergie ? Dans quelle mesure cette technologie peut-elle s’imposer ? Venez découvrir notre dossier spécial blockchain.

Comment fonctionne la blockchain ?

La blockchain en France et dans le monde entier est un système de stockage, de transmission et de sécurisation de données. Il consiste à regrouper des transactions au sein de blocs d’écritures informatiques, qui seront ensuite validés par des nœuds générés par une communauté appelée les « mineurs ».
 

Le principe vise donc à permettre une sécurisation des transactions grâce à l’approbation de tiers extérieurs multiples. C’est une révolution, car ce n’est plus un intermédiaire unique (comme une banque ou un notaire par exemple) qui est le seul garant de la transaction, mais l’ensemble d’une communauté.

Comment fonctionne la blockchain ?

Les atouts de cette technologie sont nombreux et expliquent son potentiel très important. Il est par exemple possible de citer les avantages suivants :

  • Une dématérialisation des échanges, qui permet de simplifier considérablement les transactions
  • La transparence des échanges, puisque chaque transaction est conservée et visible par l’ensemble de la communauté
  • Un coût réduit, puisqu’il n’y a plus de nécessité de rémunérer un tiers de confiance qui effectue habituellement le rôle d’intermédiaire dans les transactions.
     

C’est ainsi que l’association Blockchain France définit cette technologie de la manière suivante : « la blockchain est une technologie de stockage et de transmission d’informations, transparente, sécurisée et fonctionnant sans organe central de contrôle ». 

Comment la blockchain s’applique-t-elle dans l’énergie ?

Tout d’abord apparue dans le secteur de la finance, la technologie blockchain commence à trouver des cas d’usage dans de nombreux domaines, comme celui de l’énergie.
 

L’application la plus symbolique dans ce secteur est peut-être de permettre à chaque producteur d’énergie verte (particulier ou entreprise) et chaque consommateur habitant dans un même immeuble ou un même quartier de pouvoir s’échanger l’énergie produite sans devoir passer par un gestionnaire de réseau.
 

Le créneau visé est donc celui de l’autoconsommation, et plus particulièrement de l’autoconsommation collective, qui commence à apparaître en France. Le développement de la blockchain en France permettrait ainsi certainement d’accélérer l’avènement de cette nouvelle façon de produire et de consommer de l’énergie autrement partout sur le territoire.
 

En effet, outre la sécurisation de l’échange d’électricité, la technologie blockchain appliquée à l’énergie pourrait permettre de mettre en place des systèmes de facturation automatisés, des relevés de compteurs optimisés ou encore de tenir des registres de certificats d’authenticité ou de garantie d’origine de l’énergie produite.
 

Aujourd’hui, le développement de la blockchain en France dans le domaine de l’énergie reste compliqué, car de nombreuses questions se posent : qui garde la responsabilité de l’équilibrage des réseaux si des transactions s’effectuent en dehors de la surveillance d’un gestionnaire central ? Qui finance les réseaux de distribution si la blockchain permet de se priver d’un gestionnaire comme Enedis, qui entretient régulièrement le réseau électrique français ? Qu’est-ce qui permet de faire cohabiter un réseau centralisé avec un autre décentralisé sans que des problèmes techniques n’apparaissent ?
 

La réponse à ces nombreuses questions décisives décidera du rythme d’avènement de cette technologie, qui présente pourtant dès aujourd’hui un potentiel et des champs d’application multiples.  

Quelques exemples d’application dans l’énergie

Quelques exemples d’application dans l’énergie

Plusieurs projets utilisant la technologie blockchain dans l’énergie ont d’ores et déjà vu le jour. Voici quelques-uns de ces inspirants cas d’usage :

 

 

TransActive Grid :

À Brooklyn, dans les quartiers Park Slope et Gowanus, un micro réseau électrique (smart grid) a été développé. Il permet à plus de cent logements d’être entièrement autonomes énergétiquement grâce à l’échange de l’énergie produite par des panneaux solaires installés sur les toits des immeubles.

Ainsi, en utilisant la blockchain pour sécuriser les échanges, ce smart grid new-yorkais s’est déjà octroyé une belle visibilité, les quartiers périphériques ayant déjà exprimé leur souhait de le rejoindre.

 

 

SolarCoin

Créé en 2014 par une fondation, le SolarCoin est une devise qui peut être versée aux producteurs d’énergie renouvelable qui le souhaitent. Le taux de conversion de la devise est de 1 SolarCoin pour 1 MWh produit.
 

Ces tokens pourront ensuite être utilisés en tant que monnaie d’échange pour des transactions effectuées avec des fournisseurs partenaires du projet.

 

 

ElectriCChain

ElectriCChain est le nom d’un projet qui vise à promouvoir le SolarCoin et l’usage de la technologie blockchain chez les producteurs d’énergie solaire ou autres acteurs de cet écosystème. Il s’agit donc d’un regroupement d’influenceurs réputés, parmi lesquels le MIT ou la NASA, qui s’investissent dans le développement de cette nouvelle technologie avec des actions de pédagogie et de mise en relation.

 

 

ElectraSeed

Avec un développement initial essentiellement centré sur l’Afrique, où le réseau est nettement plus instable que dans les pays développés, ElectraSeed entend distribuer des kits solaires entièrement autonomes qui, reliés virtuellement entre eux, forment leur propre réseau dont les échanges sont matérialisés grâce à la blockchain.
 

Il s’agit typiquement du genre de projets dans lequel la blockchain permet de réduire les coûts grâce à l’absence d’intermédiaire censé valider les nombreuses transactions.

Trouver un fournisseur d’énergie verte

Le développement de la blockchain en France s’effectue progressivement, avec néanmoins une question centrale autour de l’équilibrage du réseau électrique français, actuellement géré par Enedis.
 

Si vous êtes intéressés par le développement des énergies renouvelables et que vous souhaitez avoir un impact positif sur la planète, il est d’ores et déjà possible de souscrire à des offres de fourniture d’une énergie 100 % verte, issue d’installations dont la garantie d’origine est contrôlée.

Chez Direct Energie, l’électricité verte est au même prix qu’une électricité carbonée. Vous pouvez également adapter la puissance de votre abonnement en fonction de votre profil de consommation.

Souscrire une offre d’électricité verte

Voir aussi

Gaz : tarifs réglementés ou libres, ce qu’il faut savoir

Gaz : tarifs réglementés ou libres, ce qu’il faut savoir

Lire l'article
Zoom sur les propositions de la PPE

Zoom sur les propositions de la PPE

Lire l'article
Centrale électrique, mode d’emploi

Centrale électrique, mode d’emploi

Lire l'article
Souscrire au 09 88 81 30 04

(prix d'un appel local)

Rappel gratuit et immédiat

Merci de choisir une valeur

Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?

J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

J'appelle mon service client au 0 977 40 50 60 du lundi au samedi de 9h à 19h (numéro non surtaxé, prix d'un appel local)

ou
Être rappelé plus tard :
Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

ou
Être rappelé plus tard :
Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus