Comment choisir son chauffage d’appoint électrique ?

En attendant le grand froid de l’hiver, un chauffage d’appoint peut se révéler être un indispensable dans une habitation au moment des premières baisses de température, en se révélant complémentaire au chauffage central du logement. Servant à augmenter sensiblement la température de la pièce où il est placé, il peut fonctionner au gaz, au pétrole ou encore au bioéthanol. Mais, à ce jour, c’est le chauffage d’appoint électrique qui séduit le plus. Découvrez-en tout de suite plus à ce sujet.

 

Sommaire :

Quels sont les différents types de chauffages d’appoint électriques ?

Vous redoutez les premières baisses de température de l’intersaison et vous avez décidé d’agir en investissant dans un chauffage d’appoint électrique. À ce sujet, sachez que vous avez l’embarras du choix puisque pas moins de 7 types de radiateurs électriques sont sur le marché actuellement, chacun ayant ses propres caractéristiques en matière de production et de diffusion de la chaleur :

  • le convecteur mobile 
  • le radiateur soufflant 
  • le radiateur céramique 
  • le radiateur à bain d’huile 
  • le rayonnant mobile 
  • la cheminée électrique 
  • le sèche-serviettes

Particulièrement adapté aux petites pièces, le convecteur mobile fonctionne comme les radiateurs classiques reliés à un chauffage central, en faisant sortir l’air chaud de l’appareil par le dessus. En pratique, l’air ambiant entre par le bas de l’appareil, se réchauffe au contact d’une résistance électrique et en ressort par une grille frontale. Son prix varie entre 15 et 150 euros en moyenne.

Surtout présent dans les salles de bains, notamment parfois en étant directement fixé au mur, le radiateur soufflant propulse de l’air chaud grâce à un ventilateur logé derrière une résistance. Il est vendu en commerce à partir de 10 euros, avec un prix pouvant aller jusqu’à 80 euros.

Le radiateur céramique, qui chauffe par rayonnement, fonctionne sur le même principe que le radiateur soufflant classique, en proposant les mêmes options. Simplement, les céramiques présentes dans ce chauffage d’appoint électrique permettent une perception de chaleur immédiate et compacte. Son prix varie de 20 à 80 euros en moyenne.

Particulièrement apprécié dans des pièces de taille moyenne comme les chambres, le radiateur à bain d’huile, qui coûte entre 30 et 150 euros selon le modèle, est équipé de plusieurs résistances électriques baignant dans un fluide caloporteur. C’est ce liquide qui, en contact direct avec les éléments chauffants, assure la transmission de la chaleur.

Le rayonnement mobile, qui prend la forme d’un panneau, fonctionne en émettant de la chaleur par sa surface frontale, grâce à une plaque de résistance qui transmet la chaleur au travers d’une façade acier protectrice. L’appareil, vendu entre 20 et 120 euros, se démarque en chauffant uniquement les personnes, les meubles et les objets dans une pièce, sans souffler d’air chaud.

La cheminée électrique, très esthétique et avec des prix pouvant aller de 130 à 500 euros selon le modèle, fonctionne par convection ventilée, avec des performances équivalentes à celles d’un convecteur.

Enfin, sachez que le sèche-serviettes, souvent considéré comme radiateur de chauffage central, peut aussi constituer un chauffage d’appoint électrique de salle de bains. À fixer au mur ou à poser, il fonctionne généralement par rayonnement, en étant la plupart du temps équipé d’un thermostat d’ambiance programmable et d’un limiteur thermique de sécurité, pour une utilisation sûre en dépit de la proximité de l’eau. Son prix peut varier de 50 à plus de 1 300 euros.

Avantages et inconvénients de ces chauffages d’appoint

De manière générale, les avantages des chauffages d’appoint électriques sont qu’ils sont très légers et donc faciles à déplacer et à ranger. De plus, ils ne requièrent aucun entretien particulier, même s’il vous est largement conseillé d’aspirer votre radiateur une à deux fois par an afin d’en assurer une utilisation longue et optimale. En contrepartie, le plus gros défaut de ces équipements est leur consommation d’énergie, qui peut alourdir votre facture d’électricité et qui fait parfois penser que le chauffage d’appoint électrique est une fausse bonne idée. Tour d’horizon des plus et des moins spécifiques de chaque type de radiateur d’appoint.

Facile à transporter mais généralement bruyant

L’avantage principal du convecteur mobile, en plus d’être silencieux et léger, c’est qu’il est équipé d’une position hors gel qui permet de le laisser branché (sur une prise de secteur classique) en permanence, même en cas d’absence prolongée. Il profite aussi d’une mise en température rapide et efficacement régulée grâce à la présence d’un thermostat. L’inconvénient, c’est que la chaleur véhiculée par ce radiateur, principalement localisée vers le haut de la pièce, peut procurer une sensation d’air sec. Aussi, dès que l’on arrête le radiateur, la température retombe généralement très vite.

Le radiateur soufflant, lui, se démarque des autres en s’imposant comme étant le moins coûteux à l’achat. D’autre part, son design, petit et léger, le rend très facile à transporter et à ranger. Si vous cherchez un chauffage d’appoint électrique économique et efficace à embarquer en vacances dans votre caravane ou votre camping-car, le radiateur soufflant est une bonne option. En revanche, s’il diffuse de la chaleur dès sa mise en marche, son principal défaut est d’être plutôt bruyant.

Pour sa part, le radiateur céramique, qui propose une montée en température aussi rapide que les radiateurs soufflants classiques tout en garantissant une chaleur plus compacte, est plus lourd et plus fragile que ces derniers. Et il génère tout autant de bruit qu’eux !

Le radiateur à bain d’huile diffuse une chaleur douce et durable qui ne dessèche pas l’atmosphère de la pièce concernée et qui ne disparaît pas une fois l’appareil éteint, ce qui le rend particulièrement économique. Son principal inconvénient est qu’il n’est pas très rapide à monter en température, sans négliger le fait que, plus lourd, il est moins facile à déplacer que les autres types de chauffages d’appoint électriques.

Le panneau rayonnant mobile se distingue de par son fonctionnement très silencieux. Aussi, il ne dessèche pas l’air. Très propre, il ne laisse aucune trace de son passage (qu’il s’agisse d’une potentielle odeur ou de trace noire sur le mur). En revanche, il est peu adapté aux grandes pièces.

Les radiateurs les plus gourmands en matière de consommation

Plus décorative que performante, la cheminée électrique est moins économique que les autres types de radiateurs et elle est également plus gourmande en consommation d’électricité. Adaptée pour chauffer une pièce moyenne (15 m²), elle chauffe en tout cas mieux qu’une cheminée au bioéthanol en apportant un élément de décoration indéniable à l’habitation.

Très pratique dans la salle de bains en chauffant aussi bien la pièce que les serviettes, le sèche-serviettes se révèle être le radiateur le plus cher, à l’achat comme à l’utilisation. En revanche, son atout est d’être de plus en plus compact et de plus en plus esthétique, en constituant désormais un élément de décoration moderne.

En pratique, ça donne quoi, ces chauffages d’appoint électriques ?

Les technologies de chauffe, le poids et la taille de ces dispositifs diffèrent selon leur type. Il est donc primordial d’avoir exactement en tête la pièce de destination du chauffage d’appoint électrique pour déterminer quel type de radiateur vous convient le plus. D’un point de vue légal, rien ne vous empêche d’installer une cheminée électrique dans votre salle de bains ou de placer un sèche-serviettes dans votre chambre. Mais d’un point de vue pratique, chaque radiateur trouve sa place dans une pièce plus ou moins précise.

Dans la salle de bains

Concrètement, si vous désirez réchauffer votre salle de bains le matin au moment de prendre votre douche ou de faire votre toilette quotidienne, trois options principales s’offrent à vous : le radiateur soufflant, le radiateur céramique et le sèche-serviettes. Afin d’avoir toutes les clés en main, sachez qu’un radiateur d’appoint standard ne devra pas être situé à moins de 1,20 m d’un lavabo ou 3 m d’une douche ou d’une baignoire, car d’éventuelles projections d’eau pourraient avoir des conséquences dramatiques. À l’inverse, un chauffage qui respecte la norme IP 21 est spécialement conçu pour la salle de bains et donc protégé contre les projections d’eau. Il peut alors être placé à 60 cm de tout point d’eau.


Des minuteries bien pratiques

Dans la cuisine, ce sont les radiateurs à bain d’huile et les convecteurs mobiles qui sont le plus recommandés. Côté chambre, en plus des deux radiateurs précédemment cités, le radiateur rayonnant et la cheminée électrique constituent de bonnes options. D’autant plus que la grande majorité de ces appareils disposent de minuteries, ce qui vous permet de chauffer la pièce en fonction de vos habitudes de sommeil tout en vous évitant une consommation en électricité. Ainsi, contrairement aux idées reçues, le chauffage d’appoint électrique peut être économique en s’avérant être un moyen rapide et efficace de chauffer votre intérieur en s’adaptant à votre style de vie.

Pour un bureau ou pour le salon, tous les radiateurs sont potentiellement de bons choix, à l’exception des trois précédemment mentionnés pour réchauffer votre salle de bains. Pour ces deux pièces, optez si possible pour un radiateur disposant d’une fonction « ventilation d’été », qui pourra dès lors servir à rafraîchir l’habitation pendant l’été. Un radiateur pour toutes les saisons !

Une offre d’électricité sur mesure

Pour ne pas alourdir votre facture d’électricité en utilisant le chauffage d’appoint électrique, Direct Énergie vous propose plusieurs offres d’électricité sans engagement qui s’adaptent à vos besoins. Mais encore faut-il réellement connaître ses besoins en énergie. Pour ce faire, découvrez le simulateur de consommation, qui vous donnera son verdict en quelques minutes à peine.

Simuler sa consommation

Voir aussi

Direct Energie - Comment choisir son chauffage d’appoint au gaz ?

Comment choisir son chauffage d’appoint au gaz ?

Lire l'article
Comment bien choisir sa chaudière à gaz - Direct Energie

Comment bien choisir sa chaudière à gaz ?

Lire l'article
Chauffage électrique guide d’achat - Direct Energie

Chauffage électrique : guide d’achat

Lire l'article

Rappel gratuit et immédiat

Rappel gratuit et immédiat
Merci de choisir une valeur
Le numéro n'est pas valide

La raison sociale de l'entreprise n'est pas valide

Déja client ?
J'appelle le 0 970 80 69 69 du lundi au samedi de 9h à 19h (prix d'un appel local)

Lancement de l'appel
Nous vous appelons
Vous avez décroché
Le téléphone de votre correspondant sonne
Votre correspondant vient de répondre
Vous êtes en relation
L’appel vient de terminer, merci
Vous n'avez pas décroché
Votre correspondant n'a pas décroché
Votre correspondant est déjà en ligne

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au samedi de 8h à 21h.

Merci de votre compréhension.

Nos services sont actuellement fermés.
Nos conseillers se tiennent à votre disposition du lundi au vendredi de 9h à 19h.

Nous vous invitons à indiquer vos coordonnées pour être recontacté sous 48h ouvrées :

Votre numéro a été temporairement suspendu suite à un abus